GIRL POWER – J’ai des amies sensass./03 Alexia Savey

Posted on

* Des petites gommettes de soleil*

Elles sont sensibles mais pas fragiles, c’est ce qui fait d’elles des femmes parfaitement imparfaites, fortes, audacieuses et sublimes. Elles sont le meilleur exemple de l’empowerment au féminin, ce concept impossible à traduire en français comme l’explique si bien cet article de Madmoizelle (« L’empouvoirement, le concept féministe qui manquait à la langue française »). Un mélange d’acceptation de soi, de confiance, d’estime, d’ambition et de pouvoir. C’est ce Girl Power là qu’elles portent toutes en elles, cette émancipation intime, à l’écoute de sa petite voix intérieure, de son intuition intime, qui prend la forme d’une prise de conscience de soi pour tracer sa route, dépasser ses limites, assumer ses choix et aller décrocher ses rêves à la force de ses tripes, sans étiquettes et avec beaucoup de bienveillance. Elles sont écrivain, designer végétal, architecte d’intérieur, architecte de vie, youngpreneure… Il y en a plein des femmes comme elles dans mon réseau dont je pourrais vous parler. Mais ces cinq-là sont de véritables sources d’inspiration au quotidien. Elles ont pris le pouvoir sur leur vie et j’irai là où elles iront (poke Céline). Il y a des rencontres archi divines qui changent votre vie. Elles en font partie. Elles sont sensass et je vous dis pourquoi.

Portrait./03 : Alexia Savey

Alexia Savey – Younpreneure

Alexia Savey, c’est ma petite fée. Je l’ai déjà écrit mais je le redis, parce que c’est ce qui la définit le mieux à mes yeux : Alexia, c’est la grâce de l’ange mêlée à la force du lion. C’est la plus jeune de mes amies, elle n’a que 20 ans et tout à construire. Et pourtant, elle a déjà tellement vécu. Du pire de ses démons, l’anorexie, elle a tiré sa force et arpente avec son gros cœur chamallow la voie de la guérison. Elle avait toutes les raisons de sombrer mais elle a choisi de vivre. Rien que pour ça, je suis fan de cette jolie plante qui ne cesse de fleurir. Pour s’en sortir, elle a commencé par écrire sur son blog avant de publier son premier livre thérapie « La Faim du petit poids : chroniques anorexiques ».

Parce qu’il n’y pas de thérapie miracle, elle a cherché sa résilience, loin des blouses blanches. C’est comme ça qu’elle s’est lancé des #DefiFood avec de grands chefs étoilés pour doper son processus de guérison et a fondé une association « Les Brindilles » pour donner un coup de « pousse » à tous ceux qui, comme elle, sont atteints de TCA (troubles du comportement alimentaire). Faire tomber les murs de la solitude. S’autoriser à être soi. Se révéler. Etre libre. Ensemble. C’est toute l’ambition de cette jeune fille audacieuse, talentueuse, généreuse, créative, innovante.

Avec Alexia, tout a commencé par un portrait que je lui ai consacré. Quand on la rencontre, on ne peut que succomber à ses yeux de chat dorés et son sourire à la Julia Roberts. Depuis, on ne s’est plus quittées. Même si on est à des kilomètres de distance, on reste près du cœur. Je la vois évoluer, s’émanciper, déployer ses ailes, prendre la vie à bras le corps. Et même si son palpitant fait encore l’ascenseur émotionnel, elle dessine son destin avec génie et conviction. Même si les peurs et les doutes sont encore prégnants, elle les envoie valser parce qu’elle a décidé de s’en sortir et de ne plus jamais se laisser grignoter par de mauvaises herbes. Le papillon prend son envol. Irrésistiblement. Et c’est un sacré role model pour toutes celles et ceux qui lui emboitent le pas.

En pleine métamorphose, Alexia vient de lancer « Keys » avec le soutien de Marlène Schiappa, Facebook France et la mairie de Paris : un parcours d’éclosion unique dans un lieu cocon avec 7 ateliers & 7 experts pour approcher 7 façons d’éclore (« 7 ways to bloom »).

On connaît tous par cœur la raison d’être de Carrie Bradshaw : « Shopping is my cardio ». Celle d’Alexia pourrait être : « Blooming is my cardio ».

« Blooming is my cardio »

Ca peut sembler dingue, utopiste, anticonformiste. Pas pour moi. Ce qu’elle m’apprend Alexia, c’est que du haut de ses 20 printemps, elle ose, et ça fait du bien ! Elle nous montre comment appréhender la vie d’une manière différente, hors du cadre, en cassant les codes, en faisant tomber les barrières, en affrontant ses peurs, en allant chercher les plus petites réussites, pas à pas, parce qu’on le mérite, tout simplement.

Facebook : Le Cocon des Brindilles

Instagram : @alexiasavey & Keys @alexia_savey

YouTube : Alexia Savey

Son livre : « La Faim du petit poids »

Crédits photos : © Alexia Savey, tous droits réservés.

0 Comments

Leave a comment

Your email address will not be published.