Cosmétiques pour mâles heureux – La belle histoire de… Philémon 1889

Posted on

#adoptephilemon1889

Attention ! POST VIRIL & ADDICTIF <3

Amour, gloire et beauté – Ne voyez là aucune référence au Soap Opera éponyme, mis à part, peut-être, la notion de « savon » et surtout l’audace d’exister encore 30 ans après sa création (c’est tout ce qu’on souhaite à Philémon 1889). Mais simplement trois mots pour définir la pop philosophie* malicieuse d’une marque de cosmétiques masculins made in France qui a décidé de créer la crème de la crème des produits de soins pour hommes avec une seule ambition : se sentir « mâle » dans sa peau ! Parce que « oui », il n’y a rien de plus sexy qu’un mec viril qui a le poil doux. Entre un packaging délicieusement vintage, des punchlines poilantes qui frisent l’insolence, des produits ultra quali, fonctionnels et éco-conçus au discret parfum de figue de Barbarie… Jean-Luc et Antoine, les fondateurs de Philémon 1889, rendent l’homme beau comme une comète sans l’étiquette métrosexuel collée au guéridon. Pardon my French, mais ça donne envie de faire du sale rien que pour sentir bon le « malpropre » sous la douche ! Ça flaire un peu trop « le malentendu » tout ça… Oups, j’ai dérapé, « le mal est fait », mais ça tombe à poil pour vous raconter la belle histoire de Philémon 1889.

On n’a rien sans mal mâle

Il fallait bien deux mâles à barbe – les Malabar c’est beaucoup trop surfait ! – pour engendrer la marque Philémon 1889 ! La force tranquille de l’un (Jean-Luc Courtial) + la fougue juvénile de l’autre (Antoine Fagot) = un duo super complice aux savoir-faire complémentaires et à l’enthousiasme démesuré qui n’a qu’une idée en tête : décomplexer le soin masculin à rendre jaloux tous les autres produits cosmétiques qui s’encanaillent dans la salle de bain.

Le mal est fait

Pour la petite histoire, le nom de la marque vient d’un prénom, Philémon, qui était le grand-père de Jean-Luc, et 1889, son année de naissance, pile 100 ans d’écart avec celle d’Antoine, si c’est pas un signe ! Une source d’inspiration intergénérationnelle dont la valise est devenue leur malle aux trésors où ils ont déniché tous ses accessoires de « mâle propre » : blaireau, coupe-chou, ancien savon à raser, vieux miroir barbier, rasoir d’époque… De cette découverte aux accents de sérendipité, ils ont tiré la quintessence de leur identité sur la base d’un passé recomposé où l’homme se réapproprie l’espace de la salle de bain sans pour autant froisser son image de mec viril.

Philémon 1889, c’est « lame fatale » de votre self-estime

Philémon 1889, c’est notre petit coq frenchy du cosmétique qui bichonne nos héros ordinaires parce qu’après tout : y a pas de honte à se faire « mâle » ! Prendre soin de soi n’est pas réservé qu’aux nanas. Certes, pas question de « cocotter » en cumulant les produits de beauté. Ça, Jean-Luc et Antoine l’ont bien compris et le cultivent avec la mise au point de formulations simples et efficaces. On le sait, les hommes préfèrent la simplicité. C’est pourquoi chacun de leur produit est polyvalent pour chouchouter les poils virils de l’homme coquet et exigeant.

Sur un « malentendu », ça peut marcher

C’est avec des noms aussi branchés qu’éloquents que Jean-Luc et Antoine ont marketé leurs produits. Ils décoiffent l’art du bain au masculin entre provocation et autodérision avec « le malpropre » pour la douche, le 3 en 1 cheveux-corps-barbe, « le malpoli » pour l’exfoliant, « le malentendu » pour la crème de rasage, « le malsain » pour le déodorant, « le mal est fait » pour le sérum duo soin barbe et peau ou encore « le maladroit » pour la barbe. C’est de manière pertinente et un brin provocateur que Jean-Luc et Antoine ont imaginé leur communication décalée. La base pour « ne pas être pris pour un blaireau ! ».

Des produits au poil

Il faut savoir que Philémon 1889, c’est une marque 100 % made in France, branchée et éco-responsable créée en 2015 qui surfe sur la vague du retour des barbiers. Une gamme exclusive de 15 produits fonctionnels, éco-conçus et de qualité spécifiquement développée pour les hommes, avec une douce fragrance de figue de Barbarie qui laisse une empreinte légère et délicate sans prendre le pas sur le parfum. Ces cosmétiques pour la toilette, le rasage et le soin (nettoyer, hydrater, protéger, apaiser) sont garantis sans sels d’aluminium, sans parabène, sans phtalate, sans phénoxyethanol et sans colorant. La base lavante douce du gel douche « le malentendu » respecte le PH physiologique de la peau. La figue de Barbarie, réputée pour son huile et sa richesse en vitamine E, tonifie la peau et revitalise le poil. Un actif conditionneur rend la barbe et les cheveux brillants et soyeux. Que du naturel enveloppé dans un packaging aux codes vintage revisités qui fait mouche !

Une marque cosm’éthique 100% éco-friendly

Ces produits, Jean-Luc et Antoine les ont développés avec un artisan barbier grenoblois et un laboratoire breton, avant de les faire tester par un panel de professionnels. 18 mois de nœuds au cerveau, des dizaines de nuit blanche et 2000 cafés plus tard, Jean-Luc et Antoine peuvent être fiers de leur gamme de produits qualitatifs, innovants et originaux, complétée par une série d’accessoires hyper pointus 100% hommes, 100% authentiques, 100% made in France. Les cosmétiques sont fabriqués en Bretagne, tout comme les blaireaux, dans les règles de l’art : la touffe en poils de blaireau « blanc européen » est montée sur un manche en bouleau de France, les tubes en Champagne-Ardenne et dans le Gers, les peignes de poche en corne 100% artisanal et fait main selon la tradition du pays ariégeois en Ariège (chaque peigne est unique et se glisse dans son étui en cuir de veau Barenia), les t-shirts dans la Drôme… Un parti pris fort, fédérateur et engagé pour offrir la crème de la crème à leur bande de mâles aimés.

Philémon 1889 va faire le Printemps

Dès le mois d’avril, la marque française s’offre un corner inédit dans le tout nouvel espace dédié à l’homme au Printemps Haussmann à Paris. Une collab’ exclusive, avec l’un des plus grands magasins parisiens, pour notre petit Frenchy qui est déjà distribué dans plus de 200 points de vente en France dans différents eshops, concept-stores, coiffeurs-barbiers et pharmacies ainsi qu’en Suisse chez Globus et jusqu’en Australie !

#adoptephilemon1889

Pour célébrer cette marque effrontée, drôle, inspirante, engagée, éco-friendly et 100% française qui réussit à rassembler autant le biker que le hipster, le gentleman raffiné que le parfait bûcheron, le rasé de près que le barbu impétueux, le jeune trentenaire fougueux que le quinqua accompli, je vous propose de partager la belle histoire de Philémon 1889 avec le hashtag #adoptephilemon1889.

Pourquoi ? Parce que Philémon 1889, c’est plus que de simples cosmétiques. C’est avant tout une certaine idée de la transmission de gestes élémentaires face au miroir pour se sentir bien dans ses baskets, dans sa tête et dans sa peau, c’est la création d’une belle excuse pour (re)créer du lien complice entre père et fils, c’est une marque émotionnelle qui cultive sa différence dans le partage, c’est l’histoire d’un seul style intemporel : le « mâle heureux » qui rayonne en sortant de la salle de bain parce qu’avec Philémon 1889, le temps s’arrête pour s’aimer soi-même.

C’est facile, adaptable, polyvalent, singulier, naturel, éthique, éco-responsable. Ça sent bon, c’est sexy, branché, vintage et high-tech en même temps. Ça séduit même les femmes sur un malentendu… C’est rétro, c’est léché et c’est green. Bref, si t’as envie d’avoir la classe opti’mâle, fais comme moi : #adoptephilemon1889 !

Pour retrouver tous les produits Philémon 1889, c’est par ici : https://philemon1889.fr/

*Pop philosophie : https://fr.wikipedia.org/wiki/Pop_philosophie

1 Comments

  1. Nicolas says:

    J’achète!
    Super article

Leave a comment

Your email address will not be published.